Le rire postcolonial

rirepostco

Le rire postcolonial

Table ronde autour de la représentation
des minorités ethnoraciales dans l’humour

Vendredi 14 mai 2010, 18h30
Musée du quai Branly, Théâtre Claude Lévi-Strauss

À l’occasion de la sortie du deuxième numéro de Poli – Politique de l’image consacré au thème “Humour et identité nationale”, la revue organise au musée du quai Branly une table ronde autour de la représentation des minorités ethnoraciales dans l’humour. De nombreux auteurs et acteurs se sont emparés de l’humour ces vingt dernières années pour mettre en récit et en rires les discriminations et stéréotypes. Cette table ronde propose d’entamer une réflexion sur la manière dont le rire travaille la question postcoloniale, le racisme et les identités.

L’écrivain François Bégaudeau, la journaliste Rokhaya Diallo, le réalisateur Michel Hazanavicius, le sociologue Éric Macé et la professeure en cinéma et audiovisuel Raphaëlle Moine discuteront avec Nelly Quemener de la place des minorités ethnoraciales dans l’humour autour d’extraits d’archives audiovisuelles de l’INA.

Avec :

François Bégaudeau est écrivain et scénariste. Il écrit des romans pour les Éditions Verticales (Jouer Juste, Entre les Murs, Vers la douceur), des essais (Parce que ça nous plaît, aux éditions Larousse). Il pratique la critique liéraire et cinématographique dans diverses revues et émissions de télévision.

Rokhaya Diallo est journaliste, chroniqueuse dans La Matinale de Canal+ et présidente de l’association les Indivisibles qui a pour objet la déconstruction des préjugés ethnoraciaux par l’humour.

Michel Hazanavicius est réalisateur, scénariste et producteur. Il a notamment réalisé La Classe Américaine (1993, avec Dominique Mézeree), OSS 117 : Le Caire nid d’espion (2006) et OSS 117 : Rio ne répond plus (2008).

Éric Macé est professeur en sociologie des médias à l’Université Bordeaux 2 et chercheur associé au CADIS (EHESS). Spécialiste des politiques de la représentation et des rapports de pouvoir dans la culture, il est notamment l’auteur de La société et son double. Une journée ordinaire de television (2006).

Raphaëlle Moine est professeure en cinéma et audiovisuel à l’Université Paris 3. Parmi ses ouvrages récents : Les Genres du cinéma (2008), Remakes : les films français à Hollywood (2007) ou Fictions patrimoniales sur grand et petit écran (avec P. Beylot, 2009).

Nelly Quemener enseigne les sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 3, où elle achève actuellement son doctorat sur les constructions de genre, race, classe sur la scène télévisuelle des humoristes en France (Projet soutenu par l’Institut Émilie du Châtelet/Région Ile-de-France).

Illustration : Pia-Mélissa Laroche