Numéro 1

poli1

Le gaming postcolonial : géopolitique du jeu vidéo

Repenser les industries culturelles avec Britney Spears

Entretien avec Henry Jenkins

Septembre 2009
144 pages
13 x 18 cm

Disponible en librairie

Poli vise à cerner l’empreinte des discours politiques et micro-politiques sur les écrans qui nous entourent, interrogeant aussi bien les tensions postcoloniales qui traversent les pratiques vidéoludiques que les nouveaux régimes de consommation des icônes pop. En ce sens, la revue s’inscrit dans la lignée des Cultural Studies, champ de recherche anglo-saxon portant sur les rapports de pouvoir qui parcourent les cultures populaires. Elle questionne ainsi la politique des représentations, véritable fabrique des identités. Au moment où des Cultural Studies françaises émergent, dans les universités comme au sein d’institutions culturelles, Poli se propose d’accueillir et d’actualiser les réflexions portées par ce courant sur les rapports entre identité, pouvoir et cultures de l’image. Tout comme la revue parie sur la convergence de publics habituellement fragmentés en proposant de réconcilier d’un même mouvement théoriciens et fans, philosophes et gamers, professionnels et spectateurs, économistes et internautes.

Sommaire

« User-generated Content »
Maxime Cervulle et Sébastien Martinez Barat

Le gaming postcolonial : géopolitique du jeu vidéo

 Terrains de jeu postcoloniaux
Sybille Lammes

Les zombies noirs s’attaquent au web
Sébastien Martinez Barat

Le gaming néo-colonial : géographie virtuelle et politique de l’espace dans Call of Duty 4
Johan Hoglund

Orientalisme numérique
Mehdi Derfoufi

Repenser les industries culturelles avec Britney Spears

Britney Remix : singularité, expressivité et remixabilité à l’heure des industries créatives. Vers un troisième âge de la culture ?
Laurence Allard

Dessiner l’idole
Comité Central

“I Believe in Britney” : petits arrangements contemporains avec le fantasme marketing de la réification
François Debruyne

 Entretien

“Comprendre la culture web 2.0”
Entretien avec Henry Jenkins
Maxime Cervulle

 Contribution visuelle

Models
La Ville rayée

BONUS : Version longue et inédite de l’article de Laurence Allard
Britney Remix : singularité, expressivité et remixabilité à l’heure des industries créatives. Vers un troisième âge de la culture ?

Advertisements